Les ETP Bitcoin sont devenus plus populaires que jamais depuis que la SEC a approuvé plusieurs ETP Bitcoin au quatrième trimestre de 2021. Ils ont ensuite connu une bonne course avec des centaines de millions de dollars versés dans ces ETP. Ils ont fourni un moyen aux investisseurs institutionnels et à d’autres qui ne voulaient aucune exposition directe à l’actif numérique de négocier dessus. Cependant, il semble que le vent commence à changer à mesure que les sorties deviennent à l’ordre du jour.

Les flux sortants secouent les ETP Bitcoin

Le marché est encore sous le choc d’entrer dans un nouveau mois, mais les effets du mois d’avril persistent. Étant un mois historiquement baissier pour l’actif numérique, le bitcoin avait été un peu battu sur le marché, ce qui s’était sans surprise traduit dans les ETP.

Lecture connexe | Sorties institutionnelles Bitcoin proches des sommets d’un an, plus de baisse à venir?

Le résultat a été des sorties qui ont secoué le marché. Le mois d’avril, fidèle à la forme, avait enregistré les sorties nettes mensuelles les plus élevées jamais enregistrées dans l’histoire des ETP Bitcoin. Au total, 14 327 BTC ont été sortis du marché au cours de ce mois épouvantable. Cela, à son tour, avait entraîné une baisse drastique de l’actif total sous gestion (AUM) de l’actif numérique, à la fin du mois, il n’y avait que 187 000 BTC dans l’AUM.

C’est évidemment le pire mois pour les ETP depuis qu’ils sont devenus une chose. Les ETP Bitcoin américains et canadiens n’ont pas non plus été épargnés par l’assaut. Sur les marchés américains, un total de 3 312 BTC étaient sortis des ETF, tandis que leurs homologues canadiens ont connu une tendance encore pire avec 7 100 BTC sortant des ETP. Cela s’est traduit par une baisse de 10% des AUM BTC dans le pays nord-américain.

Les sorties secouent les ETP BTC | Source : Recherche arcanique

Il est important de noter que toutes les sorties américaines avaient été enregistrées dans le BITO. L’exposition au bitcoin des ETF américains a également diminué de manière significative au mois d’avril. Il se situe maintenant à 11% de moins qu’auparavant le mois précédent.

En Europe, c’était la même tendance que ses homologues américains. La région qui avait lutté contre les sorties pendant la majeure partie de l’année a vu 3 974 BTC quitter le marché en même temps. Avril avait contribué à marquer 10 mois sur 16 mois que les ETP européens avaient été secoués par des sorties.

BTC se négocie au milieu des 39 000 $ | Source : BTCUSD sur TradingView.com

Le Brésil a été le seul pays épargné par le mois saignant d’avril. Il avait enregistré des entrées, mais celles-ci étaient mineures et, en comparaison, restent assez faibles lorsqu’elles sont replacées dans le contexte mondial.

Lecture connexe | Le prix du Dogecoin pourrait plonger à 0,11 $ en raison d’une baisse constante

Ces sorties enregistrées au mois d’avril avaient réussi à effacer tous les gains qui avaient été réalisés par les ETP au mois de mars. Cependant, il y a de bonnes nouvelles au milieu de cette mer de mauvaises nouvelles. L’Australie se prépare à commencer à négocier des ETF cryptographiques.

Il a été annoncé que l’un de ces ETF offrira une exposition directe au bitcoin. D’autres ne détiendront que des ETF BTC canadiens, ce qui, à long terme, pourrait s’avérer très rentable pour les ETP crypto canadiens.

Image sélectionnée de Nikkei Asia, graphiques d’Arcane Research et TradingView.com

Sylvere Gelien est un Consultant en Marketing Digital & Stratégie eCommerce chez @Search Engine Spot

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires