L’avenir du métavers ne concerne pas seulement les jeux. Il s’agit d’une terre virtuelle, que vous pouvez vraiment considérer comme la vôtre. Ce qui est rendu possible par Next Earth, la réplique de la Terre basée sur le NFT.

L’immobilier virtuel aura son propre ensemble de principes économiques, tout comme l’immobilier physique, et Next Earth ouvre la voie à la création de cette nouvelle classe d’actifs.

Next Earth, a été lancé en août 2021 et est rapidement devenu la plus grande plateforme immobilière virtuelle du métavers, basée sur une réplique de la Terre. Avec près de 2 millions de dollars de valeur totale des terrains détenus par les utilisateurs.

Metaverse  : Comment acheter son bien immobilier virtuel et terrain virtuel ?

L’importance des NFT

Les NFT s’inscrivent dans le prolongement de notre évolution, des grottes aux villes en passant par la blockchain : ce n’est qu’un outil de plus qui nous permet de construire nos vies et nos relations de manière numérique.

Comme nous le savons tous, la technologie est à la fois une bénédiction et une malédiction, alors je pense que nous aurons quelques difficultés à grandir en trouvant comment créer des espaces sûrs en ligne tout en permettant aux gens de s’exprimer de manière créative et de gagner de l’argent en cours de route. Mais si l’on se fie à Next Earth, je pense que l’immobilier virtuel va connaître une période très excitante.

Qu’est-ce que Next Earth ?

Next Earth est une communauté métaverse basée sur la blockchain, où les utilisateurs peuvent acheter et vendre des terres sur une terre virtuelle tout en créant de la valeur sur la terre réelle.

Avec le soutien de la gouvernance communautaire, de la tokenomique et des solutions Defi pour l’ensemble de sa communauté, il vise à être l’un des projets caritatifs environnementaux les plus ambitieux.

Acheter des terrains virtuels NFT sur Next Earth

Tout ceci étant dit, examinons le processus d’achat de terrains virtuels NFT sur Next Earth.

Étapes primordiales :

Tout d’abord, je me suis inscrit sur nextearth.io, avec mon adresse électronique et mon mot de passe. Next Earth est la plus grande et la mieux établie des sociétés immobilières métaverses actuelles. J’ai également rejoint une communauté de milliers d’autres propriétaires fonciers et de passionnés de NFT, via leur communauté Discord ici.

Après avoir créé mon compte, j’ai créé une adresse Binance Chain grâce à l’extension Binance Chain Chrome. Si vous n’avez pas encore d’adresse Binance, il est temps d’en obtenir une. Une fois que vous avez généré une adresse, vous devez y envoyer BNB en cliquant sur Retrait pour envoyer votre solde a l’extension binance chain chrome, (le jeton natif de BSC) afin de vous connecter à Next Earth et d’acheter des terres virtuelles NFT.

Acheter des terrains virtuels NFT sur Next Earth

Après avoir connecté mon portefeuille, j’ai utilisé la carte Next Earth pour trouver des biens immobiliers virtuels susceptibles de m’intéresser. Next Earth dispose d’une carte visuelle où vous pouvez parcourir toutes les parcelles de terrain virtuel disponibles. Vous verrez également l’état actuel de la propriété de chaque parcelle, ainsi que les offres placées par d’autres utilisateurs.

Outre la possibilité de parcourir l’ensemble de la réplique virtuelle de la Terre, vous pouvez simplement taper un lieu, comme “Tour Eiffel “, et voir si ces dalles sont disponibles à la vente. Après avoir connecté votre porte-monnaie, vous pouvez acheter toutes les dalles disponibles. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, j’ai décidé de choisir un terrain au Texas à l’adresse : 300 WEST 9TH STREET, AUSTIN, TEXAS 78701, UNITED STATES, pour un prix de 40.68 BUSD.

Bien entendu, vous pouvez également acheter des terrains à d’autres utilisateurs via la place de marché NFT.

Il s’agit d’une zone nouvellement active de la plate-forme Next Earth – les gens peuvent acheter et vendre des NFT de biens immobiliers virtuels entre eux.

Si la tuile, que vous avez parcourue a été prise, vous pouvez vous rendre sur la place de marché NFT. Pour voir si elle est disponible à la vente auprès de l’acheteur initial.

Par exemple, vous pouvez acheter la Zone 51, des emplacements de premier choix dans des centres commerciaux, des lieux de dégustation de vin et bien d’autres parcelles immobilières fascinantes sur la place de marché.

acheter son bien immobilier virtuel

À partir de là, deux possibilités s’offrent à vous : vous pouvez conserver votre terrain NFT et regarder les prix augmenter au fil du temps, ou vous pouvez laisser quelqu’un d’autre faire une offre sur votre terrain virtuel.

Avec la place de marché NFT de Next Earth, vous pouvez choisir de conserver l’objet ou de le revendre sur la place de marché.

En fin de compte, la popularité des NFT n’a cessé de croître au fil du temps, mais elle a explosé récemment, en partie en raison de l’accessibilité croissante de la technologie blockchain et de l’essor des crypto-actifs.

Les consommateurs disposent de nombreuses options pour acheter des NFT. Autrefois, l’achat d’objets virtuels se limitait essentiellement aux jeux en ligne populaires (World of Warcraft, Minecraft, etc.).

Mais aujourd’hui, il existe de nombreux exemples hors jeux, comme Next Earth, où vous pouvez acheter n’importe quel terrain virtuel en tant que NFT.

Le processus :

Tout d’abord, j’ai obtenu mon adresse Binance Smart Chain. Il s’agit d’un portefeuille de crypto-monnaies qui vous permet d’acheter et de vendre des NFT sur Next Earth. Ensuite, je me suis inscrit sur nextearth.io avec seulement une adresse électronique et un mot de passe.

Après m’être inscrit, j’ai connecté mon porte-monnaie.

Ensuite, l’achat de NFT est facile : il suffit de se rendre sur le site de Next Earth et de parcourir l’interface cartographique pour trouver le terrain qui vous intéresse. Suivez ensuite les instructions simples pour acheter un bien immobilier virtuel.

J’ai décidé de choisir un joli manoir en Floride, qui a toujours été un de mes rêves. J’ai simplement cliqué sur les tuiles et utilisé mon porte-monnaie BSC pour acheter le manoir.

C’est le but de Next Earth : créer une réplique numérique, de notre planète, qui peut être explorée à l’aide d’une technologie de type Google Maps.

Il est assez facile pour toute personne ayant accès à un smartphone et à une connexion internet de l’explorer, mais je voulais quelque chose de plus substantiel qu’une simple carte ou une capture d’écran. J’ai donc acheté des terres sur Next Earth !

Il me suffit d’aller dans la section “mes terrains” pour voir mon propre manoir de Floride NFT. De là, je peux même donner accès au NFT pour l’inscrire sur la place de marché NFT de Next Earth.

Si le terrain que vous souhaitez est occupé, comme c’est le cas pour de nombreux monuments et sites célèbres, vous pouvez vous rendre sur le marché pour voir si un autre utilisateur a décidé de le revendre.

L’immobilier virtuel sur Next Earth : L’expérience

Je suis actuellement en train de séjourner virtuellement dans le centre-ville de Miami, en Floride. Qu’est-ce que cela signifie ?

Eh bien, il y a en fait deux choses qui se passent ici : Premièrement, les NFT sont vendus comme des parcelles de terrain virtuelles directement depuis Next Earth.

Deuxièmement, ils sont également échangés entre utilisateurs sur la place de marché NFT. En d’autres termes, je peux revendre mon appartement virtuel directement à un autre utilisateur.

Pourquoi les gens font-ils cela ? Parce qu’ils peuvent posséder leur propre terrain virtuel dans le métavers sans avoir à se soucier de posséder des biens réels (immobiliers ou autres) en dehors du cyberespace. L’avenir de la propriété foncière virtuelle est là.

L’expérience d’achat d’un terrain virtuel sur Next Earth est assez simple, et cela commence par le fait que les NFTs ont une rareté intégrée. Si vous regardez une parcelle de terrain donnée, il n’y a qu’un seul propriétaire par parcelle. Vous pouvez le constater dans l’interface de la carte en vérifiant les dalles célèbres, comme la Maison Blanche ou la Statue de la Liberté, et en voyant celles qui ont déjà un propriétaire.

En outre, il y a également un aspect identitaire : Tout comme dans le monde physique, chaque parcelle de terrain virtuel est associée à une sorte d’identifiant unique.

L’idée est que vous pouvez utiliser ces identifiants pour prouver que vous êtes propriétaire d’une parcelle de terrain virtuel donnée.

Par exemple, je pourrais acheter un bel appartement en bord de mer et utiliser la blockchain pour prouver que je suis propriétaire de ce terrain. En faisant référence à l’adresse encodée dans le NFT lui-même – sans avoir à partager ma clé privée.

L’expérience est assez simple, mais finit par être significative parce qu’elle reflète ce que nous voyons avec la propriété dans le monde réel : Il y a quelque chose d’immensément satisfaisant à posséder quelque chose. Quelle que soit sa forme (physique, numérique ou virtuelle), le fait de posséder quelque chose nous donne un sentiment de puissance et nous connecte aux autres en même temps.

Et donc, même s’il peut sembler idiot de s’enthousiasmer pour des parcelles de terrain virtuelles sur un écran d’ordinateur, le fait est que j’ai acheté une parcelle de terrain comme tout le monde – comme si j’étais allé à Miami Beach et que j’avais acheté des immeubles le long d’Ocean Drive. Sauf qu’ici, tout se fait numériquement.

À Lire Aussi :

Sébastian Magni est un Spécialiste du SEO et Inbound Marketing chez @LCM

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Metaverse : Comment acheter son bien immobilier virtuel et terrain virtuel ? […]

trackback

[…] Lecture complémentaire : Metaverse : Comment acheter son bien immobilier virtuel et terrain virtuel ? […]