À quoi ressemble une bonne méta-description ? Découvrez les meilleures pratiques de rédaction et d’optimisation qui vous aideront à obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

Comment créer de superbes méta-descriptions ? Meilleures pratiques de référencement

Les méta-descriptions ont toujours été une optimisation essentielle. Même si elles ne contribuent pas au classement, elles permettent d’atteindre d’autres objectifs, comme l’amélioration du taux de clics en incitant les internautes à cliquer sur votre annonce plutôt que sur d’autres qui ne sont peut-être pas aussi intéressantes.

Les méta-descriptions sont considérées comme un signal indirect, dans la mesure où elles n’influencent pas directement les classements de recherche.

Mais cela signifie-t-il que vous devez les ignorer dans le cadre de vos efforts de référencement ? Absolument pas !

Vous apprendrez ici comment créer de superbes méta-descriptions qui aideront les moteurs de recherche à comprendre le contenu de votre page et inciteront les internautes à cliquer et à visiter votre site Web.

Qu’est-ce qu’une méta-description ?

La méta-description est une balise HTML qui fournit aux moteurs de recherche et aux chercheurs une description du contenu de la page. Elle est affichée sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) sous le titre de la page.

Méta-descriptions et extraits de recherche SERP


Certaines personnes utilisent à tort les termes “méta-description” et “extrait de recherche” de manière interchangeable.

Mais les méta-descriptions et les extraits de recherche sont deux choses différentes.

La méta-description est une balise HTML que vous contrôlez. Vous pouvez créer et optimiser vos propres méta-descriptions.

Les extraits de recherche sont les descriptions que Google affiche pour vos pages Web. Il peut s’agir de la méta-description que vous avez créée ou d’une description complètement différente. C’est Google qui contrôle cela.

Pourquoi Google n’utiliserait-il pas votre méta-description ?

En fonction de la requête de recherche, Google peut générer une description pour votre page Web qui est entièrement différente de la méta-description que vous avez créée.

Ce n’est pas nouveau. Google a automatisé ce processus il y a plusieurs années.

Selon une récente étude approfondie réalisée par Yoast :

  • Google réécrit lui-même de nombreux extraits de recherche afin de mieux répondre à la requête de l’internaute.
  • Dans deux tiers des cas examinés, Google a utilisé des phrases du premier paragraphe pour créer l’extrait de recherche.

Bien entendu, cela ne signifie pas que Google fera de même pour votre site, mais tout porte à croire que l’introduction d’un article devrait au moins permettre de déterminer si elle constitue une bonne alternative à la méta-description.


La distinction entre les méta-descriptions et les extraits de recherche est importante, surtout lorsque Google fait des annonces – comme lorsque Google a augmenté la longueur des extraits de recherche (pour ensuite les raccourcir environ six mois plus tard).

Pourquoi les méta-descriptions sont-elles importantes pour le référencement SEO ?

Pourquoi les méta-descriptions sont-elles importantes pour le référencement SEO ?


Comme de nombreux autres facteurs de classement sont entrés en jeu, les méta-descriptions ont perdu de leur impact et ne sont plus du tout utilisées dans le classement.

En fait, Google a confirmé en 2009 que si les méta-informations avaient été utilisées par les moteurs de recherche dans le classement dès les premiers jours de Google, elles avaient été dévaluées bien avant.

Alors comment sont-elles utilisées aujourd’hui ?

Les méta-descriptions peuvent contribuer à générer des clics, du trafic, des conversions potentielles et des revenus :

  • Augmenter le CTR d’un site dans les SERP : Des études menées au fil des ans confirment l’idée que des méta-descriptions bien écrites et correctement optimisées peuvent augmenter votre CTR.
  • Sistrix a publié un rapport qui montre que lorsqu’une SERP comprend un featured snippet, le CTR de la première position chute en moyenne de 5,3 %, par exemple.
  • Un trafic de meilleure qualité : Plus vous êtes haut dans les SERP, plus vous avez de chances d’obtenir des clics, ce qui se traduit par un trafic de meilleure qualité. Zero Limit Web a révélé que 81,3 % des recherches aboutissaient à un clic organique en page 1 de Google. Et les résultats de 6 à 10 ne représentaient que 3,73 % des clics.
  • Des conversions potentielles : L’élaboration d’une méta-description bien rédigée, étroitement liée au sujet de la page, intéressante pour les utilisateurs et hautement optimisée pour l’intention de l’utilisateur, peut augmenter considérablement les conversions des recherches vers votre site.

Quelle est la longueur recommandée ou idéale de la méta-description ?


Depuis des années, il est considéré comme une bonne pratique de référencement standard de maintenir la longueur des méta-descriptions à environ 160-165 caractères maximum (ou 156-160 caractères, selon les interlocuteurs).

Le raisonnement derrière cela est que cette optimisation permet d’éviter la troncature de la méta description dans les SERP et, par conséquent, aide à limiter les taux de rebond.

Faites vos propres tests. Découvrez exactement ce qui fonctionne pour votre site.

7 conseils et meilleures pratiques pour la rédaction des méta-descriptions

1. Recherchez vos concurrents :


Quel que soit votre secteur d’activité, la recherche de SERP vous aidera à voir ce qui fonctionne pour vos concurrents – et c’est eux que vous devez battre.

Surveillez les SERP pertinentes au cours des prochains jours, semaines et mois.

Évaluez exactement quelles méta-descriptions apparaissent dans les premières positions, là où vous voulez être classé.

2. Cartographiez le parcours de votre client :


Identifiez le parcours d’achat optimal de votre public cible et ce qui se passe à chaque étape de l’entonnoir de marketing.

L’entonnoir de marketing peut varier considérablement en fonction de votre marché cible, il serait donc inutile de communiquer un entonnoir exact à suivre ici.

Ciblez et adaptez vos méta-descriptions en fonction de vos conclusions.

3. Utilisez le ton et le style uniques de votre marque :


Chaque marque doit avoir un ton de voix unique, cohérent avec son identité de marque ; c’est ainsi que la marque apparaît en ligne aux utilisateurs.

Chaque méta-description doit être conçue de manière unique et adaptée à la façon dont ce ton de voix s’amplifie dans l’écosystème de la marque.

Vous n’utiliseriez pas le même ton de voix pour un site Web d’entreprise juridique et pour un site Web de garderie, n’est-ce pas ?

Alors pourquoi utiliseriez-vous un ton de voix qui serait exactement le même d’une page à l’autre ?

Le principal avantage du ton de voix est qu’il permet d’atteindre différents personas ciblant certains mots clés.

4. Incluez des mots-clés sur lesquels votre public effectue réellement des recherches :


Google continue à affirmer qu’il n’utilise pas les mots-clés dans la méta-description à des fins de classement. Mais lorsque vous effectuez une recherche dans les SERP, que voyez-vous ? Des mots-clés en surbrillance dans la méta-description.

Ce n’est pas une preuve concluante que Google l’utilise, mais c’est un élément qui peut attirer votre lecteur vers le résultat le plus pertinent qui répondra à sa requête.

Si votre méta-description répond à son intention mieux que tout autre résultat qui apparaît, vous gagnerez le clic.

5. Tirez parti des titres sociaux tendance :


En tant que connaisseur des médias sociaux, vous êtes très probablement au courant de ce qui se passe dans votre secteur lorsqu’il s’agit d’identifier exactement ce qui est tendance et ce qui ne passe pas auprès de votre public.

Suivre les comptes d’influenceurs et les entreprises du secteur devrait déjà faire partie de votre stratégie.

Pour aller plus loin, évaluez les sujets qui sont actuellement à la mode dans votre secteur et voyez quelles méta-descriptions apparaissent dans les résultats les mieux classés.

Google Trends, BuzzSumo et Trending Topics sur Twitter sont tous de bons moyens de vérifier ce qui est pertinent pour votre secteur.

6. Ciblez une intention de recherche spécifique :

Les méta-descriptions généralisées et les phrases creuses telles que “les meilleurs gadgets” et autres expressions commerciales peuvent rebuter les clients potentiels.

Il est important d’inspirer confiance dans le fait que votre résultat répondra à l’intention de l’utilisateur pour la requête.

Vous devez parler de ce que vos lecteurs recherchent vraiment, et non pas essayer de les persuader d’entrer dans votre propre entonnoir de vente.

7. Rafraîchissez vos méta-descriptions sur les contenus plus anciens


Rafraîchir le contenu obsolète d’un site Web peut être une aubaine pour le site et constitue un excellent moyen d’attirer l’attention sur les anciennes pages.

De plus, en rafraîchissant vos méta-descriptions, il est possible d’obtenir plus d’attention de la part des médias sociaux. Si vous rafraîchissez systématiquement toutes vos méta-descriptions, vous pourrez partager à nouveau vos anciens messages et obtenir plus de visibilité.

Lectures complémentaires :

Sébastian Magni est un Spécialiste du SEO et Inbound Marketing chez @LCM

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Comment créer de superbes méta-descriptions ? Meilleures pratiques de référencement […]

trackback

[…] d’autres facteurs de référencement sur page avec vos mots-clés prioritaires – méta-données, balises H, texte d’ancrage, structure du site, etc. Cela peut aider votre classement de […]