Le copywriting, est la stratégie consistant à créer un contenu persuasif pour le marketing et les ventes dans le but de générer des conversions et des ventes. Les courriels, les sites Web, les publicités, les catalogues et autres en sont des exemples. Le professionnel chargé de rédiger et de développer le “texte” est le rédacteur.

Qu'est-ce que le copywriting ? Apprenez les principales techniques

Êtes-vous capable de convaincre votre public cible grâce à l’utilisation stratégique des mots ? Pouvez-vous enchanter et inciter le lecteur de votre blog à suivre toutes les actions que vous indiquez ?

Vous avez donc probablement maîtrisé certaines des compétences nécessaires pour devenir un excellent rédacteur. Il est important de savoir que votre contenu peut faire la différence dans la stratégie marketing d’une entreprise en augmentant le nombre de conversions et votre réseau de clients et de clients potentiels.

Vous voulez mieux comprendre ce qu’est la rédaction et comment elle peut être la pièce manquante pour la réussite de votre marque ? Alors, ce guide définitif est fait pour vous !

  • Qu’est-ce que le copywriting ?
  • Quelle est la relation entre le copywriting et le marketing de contenu ?
  • Comment créer une stratégie de copywriting ?
  • Quelles sont les principales techniques de copywriting ?
  • Comment optimiser vos pages grâce au copywriting et au référencement ?

Qu’est-ce que le copywriting ?


Le copywriting est une stratégie de production de contenu visant à convaincre le lecteur d’entreprendre une action spécifique.

Le copywriter doit rédiger la “copie” (le contenu) en pensant à son caractère persuasif, en utilisant des déclencheurs pour susciter l’intérêt du lecteur, afin de générer des conversions et des ventes.

Mais quiconque pense que ce concept est nouveau se trompe.

Qu'est-ce que le copywriting ?

L’essor du copywriting :


Non, le copywriting n’est pas un terme nouveau. Le mot “copy” a été défini pour la première fois en 1828 par Noah Webster et, contrairement à sa transposition littérale – “copie” -, le terme faisait référence à “quelque chose d’original qui doit être imité dans l’écriture et l’impression”.

Cette définition est tombée en désuétude dans la littérature, mais a persisté chez les journalistes et les imprimeurs qui, au milieu des années 1870, ont commencé à définir le copywriter comme le professionnel qui rédige des publicités, afin de différencier cette activité du traditionnel rédacteur de nouvelles.

Les copywriters du XXe siècle n’étaient donc rien d’autre que des rédacteurs publicitaires, et le travail de ces professionnels a permis à plusieurs marques de gagner en notoriété et en millions de dollars à l’époque.

Cependant, avec la popularisation d’internet et l’essor du marketing digital, le copywriting a été reformulé et a commencé à se distancer de plus en plus de la publicité.

La différence entre le copywriting et la rédaction publicitaire :


Paul Hollingshead, l’un des fondateurs de l’AWAI, l’une des plus grandes associations de rédacteurs au monde, différencie ces deux domaines comme suit :

“Le copywriting apporte un fort CTA, c’est-à-dire un appel à l’action fort, tandis que la rédaction publicitaire fait référence à une ‘annonce de vente douce’.”

D’un point de vue plus pratique, le copywriting est plus adapté aux stratégies d’attraction, comme l’Inbound Marketing, dans lesquelles le processus de vente s’étend sur un long processus de persuasion. La rédaction publicitaire reste un instrument destiné à la vente directe.

Cela ne signifie pas que les deux domaines soient parfaitement distincts. Le copywriting est “né” de la rédaction publicitaire et une bonne partie de ses outils ont été repris par des annonceurs renommés du passé.

Les deux types d’écriture sont donc complémentaires et leurs approches sont toujours mixtes.

L’objectif principal du copywriting :


Si le CTA est l’un des éléments principaux d’un copywriting, cela signifie que tout au long du parcours du client, il sera nécessaire pour le lecteur d’effectuer une action comme s’abonner à une newsletter, télécharger un contenu approfondi ou simplement continuer sur le blog et lire un autre article, selon la stratégie qui a été établie.

C’est à partir de cette technique que le rédacteur est capable de convaincre et de capter l’attention du visiteur d’un site web ou d’un blog et de lui faire suivre les instructions qui lui sont données.

Ce professionnel éduque et forme la personne sur un certain produit ou service afin de lui faire comprendre que son produit est la meilleure solution pour répondre à ses besoins.

Pour ce faire, il produit des documents riches et de qualité tels que des articles de blog, des infographies, des livres électroniques, des livres blancs, des webinaires, etc.

Quelle est la relation entre le copywriting et le marketing de contenu ?


Comme le copywriting, le marketing de contenu est une pratique ancienne qui a pris une nouvelle apparence après la popularisation des stratégies publicitaires sur Internet.

Dans les sections précédentes, en expliquant le concept de copywriting, il a été dit qu’il se concentre sur la conversion.

C’est pourquoi vous devez garder à l’esprit qu’il sera très pertinent pour l’adoption du marketing de contenu par une entreprise.

Qu’est-ce que le marketing de contenu ?


Lorsque le marketing de contenu, est adopté dans une entreprise, l’objectif est d’attirer, de captiver et d’éduquer le public cible grâce à un contenu pertinent et riche pour un public spécifique.

En établissant une relation à long terme, il est possible d’accroître le réseau de clients et de clients potentiels de l’entreprise, en fournissant un contenu de qualité qui répond aux intérêts de votre public.

En d’autres termes, le marketing de contenu laisse derrière lui les anciennes publicités envahissantes pour transformer les entreprises en véritables éducateurs.

En outre, cette stratégie est très importante pour faire d’une entreprise une référence sur son marché, car elle augmente son autorité et profite à l’image de marque, ce qui, par conséquent, attire de nouveaux clients et favorise les affaires.

Le rôle du copywriting dans le marketing de contenu :


Comme vous pouvez le constater, cet “art de la vente” ne peut se résumer uniquement à l’acte de commercialisation d’un produit final, car le rédacteur n’a pas toujours pour objectif de réaliser une vente immédiatement.

L’idée est de prolonger l’expérience du consommateur à travers un processus – l’entonnoir de vente – et de conduire votre public, étape par étape, à travers un contenu stratégiquement préparé jusqu’à sa destination finale, qui est dans ce cas la conversion.

Si le marketing de contenu cherche à engager et à attirer le public cible par le biais d’un contenu éducatif de qualité, le copywriting sera le différentiel pour que la stratégie soit efficace, car il encourage le lecteur à agir.

Le grand secret, tant pour le copywriting que pour le marketing de contenu, est de bien comprendre qui va consommer le contenu. Ainsi, il est possible d’amener le lecteur et son univers dans le récit et de résoudre ses doutes de la meilleure façon possible.

Comment créer une stratégie de copywriting ?

Comment créer une stratégie de copywriting ?


Bien écrire est essentiel, mais pas suffisant si vous avez l’intention de transformer votre lecteur en client.

Il existe 3 commandements de base qui doivent être respectés dans la production de tout contenu pour le marketing numérique (que ce soit un texte, un micro texte, une vidéo, un podcast, un e-mail) :

  • Inspirer le lecteur ;
  • Créer une relation avec la marque ;
  • Motiver le lecteur à agir sur le service ou le produit.

En plus de ces principes, lors de la planification d’une stratégie de copywriting, certains autres éléments doivent également être pris en compte afin que votre contenu soit bénéfique à la fois pour vous et pour votre lecteur. Découvrez les plus importants d’entre eux ci-dessous !

Recherche :


Un blog ne devient pas une référence sur un sujet particulier par hasard. Il ne connaîtra le succès que si son contenu est incroyable et répond réellement à tous les besoins du public.

Par conséquent, il faut beaucoup de recherche et de dévouement, afin de produire le meilleur contenu possible, c’est-à-dire une pièce qui est vraiment pertinente pour le persona, capable de le divertir et de l’éduquer.

Objectif :


Ne pensez pas que la publication de billets doit se faire sans discernement. Essayez d’établir des objectifs et un parcours pour le client au sein de l’entonnoir de vente.

Pour vous aider dans ce parcours, une pratique largement adoptée est le calendrier éditorial. Grâce à lui, vous pourrez publier du contenu de manière stratégique et lancer des campagnes, notamment en utilisant les jours fériés et les anniversaires.

N’oubliez pas que ces données seront également importantes si votre entreprise engage un service d’automatisation du marketing.

Exclusivité :


Il est inutile de produire plus de la même chose. Si votre site Web ou votre blog ne propose que le même contenu de base que l’on trouve facilement à d’autres adresses dans le segment dans lequel vous opérez, il n’attirera jamais l’attention de votre persona.

Pour vous démarquer et gagner la confiance de votre lecteur, l’un des éléments essentiels du copywriting est l’exclusivité.

Soyez créatif, investissez dans la recherche et assurez-vous que votre contenu est unique, avec des informations nouvelles et pertinentes pour votre persona.

Optimisation :

Vous comprendrez plus tard la relation entre le copywriting et le SEO (Search Engine Optimization).

Pour l’instant, l’idéal est que vous ayez déjà à l’esprit que l’optimisation pour les moteurs de recherche est très importante pour que votre site Web soit bien placé dans les classements de Google – ou de tout autre moteur de recherche – et soit trouvé par les utilisateurs.

Analytique :

Tout comme la relation avec le client ne s’arrête pas à la conclusion d’une vente, votre travail ne s’arrête pas à la publication d’un article.

Suivez de près les métriques, voyez si le contenu fonctionne bien, vérifiez quelles tactiques doivent être exploitées et identifiez celles qui doivent être évitées.

En analysant vos résultats, vous serez mieux informé pour prendre des décisions et rendre possible le succès de votre site Web ou de votre blog.

Quelles sont les principales techniques de copywriting ?

Certaines techniques doivent être adoptées pour que le copywriting soit une stratégie réussie. Nous énumérons ci-dessous les plus importantes d’entre elles.

Savoir qui est votre public cible :


Encore une fois, vous devez savoir pour qui vous écrivez, sinon vous n’aurez pas autant de visites que vous le souhaiteriez.

Tout d’abord, définissez votre persona. Il s’agit d’un personnage semi-fictif qui représente votre client idéal à partir de données réelles.

Il est important de définir l’âge, le sexe, la profession, les intérêts, les hobbies et tout autre type d’information pertinente pour comprendre le profil et le comportement de ces personnes.

De cette façon, il sera possible de créer un contenu orienté vers vos clients potentiels, avec le style et l’approche qui se rapprochent de leur réalité, augmentant ainsi la possibilité de conversions.

Adopter le bon ton et le bon langage :


En parlant d’approche, il est essentiel d’établir le ton et le langage qui seront adoptés dans votre contenu.

Après avoir défini le persona, vous aurez rendu cette tâche beaucoup plus facile.

Créer des titres percutants :


Le titre est le premier contact de votre lecteur avec votre contenu et c’est aussi l’un des éléments les plus pertinents pour les moteurs de recherche.

Il existe plusieurs formats de titres : il peut commencer par des chiffres, suggérer une question, présenter le sujet puis lancer un appel, faire une provocation, parmi bien d’autres façons.

L’important est qu’il soit direct, c’est-à-dire que le sujet soit très clair sur ce que le contenu aborde, ou la solution qu’il apporte, qu’il contienne le mot clé et qu’il ne dépasse pas 55 caractères, afin qu’il apparaisse complet sur la page de résultats de recherche.

Créez une connexion avec le lecteur :


Pour établir une relation de confiance entre vous et votre client potentiel, vous devez créer une connexion avec lui.

Ainsi, lorsque vous planifiez un contenu particulier, dressez la liste des stratégies à adopter pour que le lecteur ait l’impression que le contenu a été écrit en pensant à lui.

Vous ne vous contenterez pas de vendre votre contenu ou votre service, mais montrerez au visiteur de votre blog que vous offrez exactement ce dont il a besoin grâce à un contenu riche et éducatif.

Utilisez des verbes d’action :


Comment provoque-t-on un sentiment d’urgence chez le lecteur ? Ou le sentiment que s’il ne suit pas votre piste, il risque de passer à côté d’une opportunité inégalée ?

N’oubliez pas que l’objectif principal du copywriting est d’amener le visiteur de votre blog ou de votre site Web à suivre l’action que vous avez définie.

Pour que le lecteur comprenne le message et sache ce qu’il doit faire, il est recommandé d’utiliser des verbes à l’impératif, principalement dans le titre, dans les sous-titres et dans le CTA.

Voici quelques exemples :

  • Titre : Comprendre l’importance d’une bonne gestion des médias sociaux ;
  • Sous-titre : Évaluer les mesures ;
  • CTA : Maintenant que vous avez appris comment gérer les médias sociaux de façon optimale, téléchargez notre ebook et levez tous vos doutes sur la façon de gagner plus de followers !

Faire des comparaisons :

L’humanité utilise les analogies et les métaphores depuis l’Antiquité pour clarifier les idées, et il y a quelques raisons pour lesquelles cette stratégie fonctionne si bien.

Premièrement, les gens sont plus réceptifs aux informations familières. Après tout, l’effort nécessaire à la compréhension d’un concept totalement nouveau est beaucoup plus important que celui nécessaire à la compréhension de quelque chose qui est déjà connu ou sous-entendu.

En outre, notre cerveau construit de nouveaux souvenirs à partir d’autres, en établissant des connexions entre eux. Par conséquent, si vous pouvez évoquer un concept qui est familier au lecteur et associer cette information à l’idée que vous transmettez, les chances de solidifier le contenu dans son esprit deviennent beaucoup plus grandes.

Toutefois, il est important d’éviter les comparaisons directes avec la concurrence, surtout si vos lignes réduisent les produits ou services d’autres entreprises. En plus de ne pas être une conduite éthique, ce type d’attitude éveille la suspicion.

Utilisez des chiffres et des enquêtes :

Si vous utilisez des chiffres dans le titre, la personne qui vous lit aura déjà une idée du nombre de conseils qui seront donnés tout au long de l’article. Par exemple : “Découvrez 9 indicateurs importants pour un centre d’appels”.

Si votre intention est de prouver l’information donnée, pour donner encore plus de crédibilité à ce que vous dites, citez des données et des recherches – sans oublier de mettre un lien vers l’URL d’où vous avez obtenu l’information.

Nous parlerons de certaines erreurs courantes dans les prochaines sections, mais nous pouvons déjà dire que des expressions telles que “selon les chercheurs…” donnent le sentiment que le message n’est pas vrai.

Anticiper les objections :


L’un des principaux objectifs du copywriting est de briser les objections, c’est-à-dire les doutes que votre adepte ou prospect a sur votre entreprise ou votre produit.

Ces objections doivent être identifiées à l’avance lors de la recherche et de la création du persona, mais elles peuvent être améliorées et mises à jour en fonction du comportement de votre public et, aussi, de vos concurrents.

Comme un bon vendeur, le rédacteur doit être prêt à répondre aux questions du lecteur.

Travaillez votre capacité de persuasion :


La persuasion étant au cœur d’une bonne stratégie de copywriting, il est essentiel de connaître certains principes psychologiques pour augmenter votre pouvoir de conviction.

Robert Cialdini, dans son best-seller “Influence : The Psychology of Persuasion”, précise que le comportement humain est guidé par certaines lois fondamentales. Découvrez chacune d’entre elles ci-dessous :

  • Réciprocité : par nature, les êtres humains ont tendance à répondre à une action par une autre action équivalente. Ainsi, si vous voulez qu’un consommateur fasse quelque chose pour vous, vous devrez d’abord lui offrir quelque chose de valeur ;
  • Preuve sociale : puisque les gens sont influencés par les autres, les témoignages et les histoires de réussite sont des moyens puissants d’accroître la crédibilité de votre contenu ;
  • l’affection : puisque nous avons tendance à nous lier plus facilement et plus profondément avec les personnes qui nous ressemblent, nous avons tendance à accorder plus d’attention et de respect au vendeur qui vit ou a vécu un problème similaire au nôtre ;
  • L’autorité : ce principe suggère que les gens sont plus susceptibles de respecter ceux qu’ils jugent “supérieurs”, non pas au sens littéral du terme, mais dans un domaine particulier, par exemple ;
  • La cohérence : lorsque les gens s’engagent publiquement à faire quelque chose, ils se sentent psychologiquement poussés à se comporter et à fournir le résultat annoncé ;
  • La rareté : ce déclencheur s’active lorsque nous réalisons la possibilité de perdre quelque chose et que nous aiguisons notre désir afin de nous débarrasser de ce sentiment de perte.

Vous avez probablement déjà rencontré de nombreux articles et publicités qui explorent ces principes et il est bon de commencer à les utiliser également sur votre contenu, mais avec parcimonie.

Une fois que l’utilisation inconsidérée de ces déclencheurs a été identifiée, l’effet est tout simplement inverse. Par conséquent, n’utilisez ces connaissances que comme base de vos arguments, sans jamais les présenter explicitement.

Comment optimiser vos pages grâce au copywriting et au référencement ?


Le contenu n’aura du succès que s’il est capable de plaire à la fois aux personnes et aux chercheurs. Nous vous avons déjà donné quelques conseils intéressants sur ce qu’il faut faire pour assurer la qualité de ce que vous écrivez afin de conquérir votre public.

Maintenant, partageons quelques leçons pour optimiser vos pages et les rendre plus attrayantes pour les robots des moteurs de recherche – ce qui contribue à un bon classement.

CTA :

Comme nous l’avons mentionné, le CTA est l’une des stars du copywriting. Il apparaît à la fin du texte et indique au lecteur la prochaine action qu’il doit entreprendre, par exemple remplir un formulaire, télécharger du matériel, lire un autre contenu ou s’abonner à une newsletter.

Cette action est très importante et doit être pensée de manière stratégique, afin de garder le visiteur plus longtemps sur votre blog et ainsi interagir davantage avec votre contenu.

Expérience utilisateur (UX) :

S’assurer que l’expérience utilisateur est positive est l’un des plus grands besoins aujourd’hui. Sinon, votre lecteur cherchera certainement un autre site web ou un autre blog qui répondra à ses souhaits de manière plus agréable.

Pour cela, il est très important d’observer, par exemple, la mise en forme de votre texte, la taille de police choisie et les aspects visuels, tels que les images et le design de la page, afin de s’assurer que l’utilisateur puisse lire et comprendre tout ce qui est confortablement présent sur la page, quelle que soit la plateforme utilisée – mobile, tablette ou desktop.

Mots clés :

C’est en analysant les mots-clés que les moteurs de recherche comprennent le sujet abordé par votre billet, permettant ainsi à votre public de vous trouver.

Pour que cette stratégie fonctionne correctement, il faut idéalement que le mot-clé apparaisse au moins 3 fois – sans compter le titre – aux endroits suivants :

  • l’introduction ;
  • un des sous-titres, si possible ;
  • conclusion.

Si vous cherchez à vous introduire dans la méthode de recherche et l’analyse de vos concurrents .Nous vous suggérons d’utliser : ▷ Semrush.

Lisibilité :

La lisibilité est la technique qui permet de scanner un billet et de lire dynamiquement le texte, accélérant ainsi la compréhension de ce qui y sera traité.

Comme nous avons de moins en moins de temps pour nos activités, toute stratégie visant à faciliter la vie du lecteur est la bienvenue, en plus d’être considérée comme positive pour les moteurs de recherche.

Création de liens :

En faisant du link building, vous rendrez votre contenu encore plus riche et plus complet. Vous pouvez investir dans :

  • des liens internes : ils permettent au lecteur de rester plus longtemps sur le blog, facilitant l’accès à d’autres contenus et optimisant les performances du blog auprès des moteurs de recherche ;
  • des liens externes : ils sont très utiles pour vérifier les informations et les recherches, augmentant ainsi la crédibilité du contenu que vous produisez et publiez ;
  • les articles invités : ils font croître considérablement votre autorité sur les moteurs de recherche, de sorte que les partenariats entre entreprises qui ouvrent les portes de votre blog aux auteurs de la marque partenaire pour écrire sont très courants.

Lectures complémentaires :

Sébastian Magni est un Spécialiste du SEO et Inbound Marketing chez @LCM

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires